• Nostalgie

     

    On est petit on a cinq ans

    On veut jouer avec les grands

    Alors on ne dit pas son âge

    Se vieillir donne l’avantage

     

    On a sept ans on communie

    Et des plus vieux on fait parti

    A douze ans profession de foi

    Alors des autres on est le roi

     

    Puis quinze ans l’adolescence

    Petit adulte tout en puissance

    Viennent les dix huit majorité

    De nos ailes ont veut voler

     

    Voilà les vingt ans fort bat le cœur

    Pour qui l’on croit être l’âme sœur

    Premier baiser chagrin d’amour

    Cœur fait mal bruits de tambours

     

    Vint cinq ans arrive l’autre moitié

    On est heureux de se marier

    Alors on forme une famille

    Mais le ménage part en vrille

     

    Le temps devrait s’arrêter là

    Il y aurait moins de dégâts

    Pourrait-on stopper la roue

    Que ne se forme pas la boue

     

    Faudrait arrêter les aiguilles

    De la pendule de notre vie

    Il faut foncer tête première

    Impossible machine arrière

     

    Rester jeunes pourquoi pas

    On sait que l’on y a pas droit

    Pourtant la vie est insouciance

    Au temps futur on a confiance

     

    Où est-il donc le grand patron

    Qui nous punit sur tous les tons

    Sentence parfois non méritée

    Et la mort vient nous faucher

     

    Mais il est bon de vivre sa vie

    Son expérience et ses replis

    Pourquoi aussi doit-on vieillir

    Suite obligée on ne peut choisir

     

    MamieCoco


    21 commentaires

  • Petite Mémée !

     

    Elle venait à pieds la petite mémée

    Au bout du sentier j’allais la chercher

    Et tout doucement je prenais son bras

    Pour l’aider à faire ses tous petits pas

     

    Son visage meurtri sans doute par la vie

    En disait bien long dans mon petit esprit

    Sa peau si ridée personne pour l’aimer

    Elle était si seule de tous ignorée

     

    Le soir me couchant je pensais à elle

    J’aurais aimé voir lui pousser des ailes

    Pour la soulager du poids de sa vie

    Qui avait son cœur beaucoup appauvrit

     

    Avant de dormir je faisais une prière

    Que cesse sa souffrance pour elle galère

    Et pour qu’elle retrouve un joli sourire

    Qu’elle avait enfoui dans ses souvenirs

     

    Mon cœur avait mal de la voir si triste

    Mais de sa vie elle n’était plus l’artiste

    Impuissante et faible n’en pouvait plus

    Lui redonner courage j’aurais tant voulu

     

    Son bras dans le mien je la promenais

    Pour quelques moments je la soutenais

    De me voir venir son visage s’égayait

    Car tous les jours c’est sûr elle m’attendait

     

    Sur le banc en bois elle se reposait

    Car toute essoufflée car tellement usée

    Puis je la ramenais tout doucement

    Au bout du sentier à petits pas lents

     

    Puis une belle journée un matin d’été

    Je ne l’ai plus vu au bout du sentier

    La peur a soudain envahi mon cœur

    J’ai de suite pensé au triste malheur

     

    Tous les jours d’après j’y suis retournée

    Je n’ai jamais revu la petite mémé

    Là j’ai bien compris qu’elle était partie

    Avec tous les anges dans le paradis


    MamieCoco





    34 commentaires
  • C'est Extra_Léo Ferré


    Je n’en reviens pas…

    Je vous remercie de votre si gentil accueil je suis surprise de voir cette solidarité chez Eklablog c’est impressionnant seulement je suis gênée de ne pouvoir vous répondre à tous car étant atteinte de fibromialgie sévère j’ai beaucoup de mal a taper sur les touches sans des vives douleurs dans les bras

    C’est pourquoi je ne passerai pas automatiquement chez vous chers visiteurs car je limite mes actions sur l’ordinateur
    Ne m’en veuillez pas surtout pardon de cette gêne qui m’empêche de répondre vite
    Passez une bonne journée toutes et tous mais je visiterai vos blogs et de temps en temps j’y mettrai un message car déjà pour écrire cela je m’y reprends en plusieurs fois
    J’espère de la compréhension de votre part

    Encore merci pour vos gentils messages

    MamieCoco




    34 commentaires


  • Illusion du Bonheur !

     

    Derrière ce regard aussi clair,

    Il y a près peu de lumière.

    Verra t-il un jour le ciel bleu ?

    Peut-être si il y a vraiment un bon DIEU.

     

    Derrière ce sourire aussi gai,

    Il y a très peu de gaîté.

    Il serait peut-être plus heureux,

    Si nous faisions le chemin tous les deux.

     

    Derrière ce visage épanoui,

    Il n’y a que la nuit.

    Il suffirait de se donner la main,

    Pour effacer tout ce chagrin.

     

    Comment faire pour que tu m’écoutes,

    Car sans cesse de toi je doute.

    Te faudrait-il un jour le vouloir,

    Pour redonner à ce regard tout espoir.

    MamieCoco



    11 commentaires
  •  

    Accueil


    Me voici arrivée parmi vous je suis toute nouvelle et un peu perdue alors je compte un peu sur vous pour m'aider
    Je cherche de nouveaux amis vous êtes les bienvenus un petit message me fera bien plaisir
    En attendant je vous ouvre les portes de mon nouvel univers qui j'espère vous plaira
    Amitiés

    MamieCoco

    Accueil


    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique